Rechercher
  • Mathilde Beuillé

Comment choisir un bon sophrologue ?

Comment savoir si un sophrologue est compétent ? Aujourd'hui, il y a des sophrologues à tous les coins de rue... sophrologue certifié RNCP, sophro-relaxologue, sophrologue, sophrologue Caycédien...


Mais alors, comment s'y retrouver ?


Pour rappel la sophrologie a été créée dans les années 60 par le professeur Caycédo, médecin psychiatre. La méthode est issue de la rencontre entre la phénoménologie existentielle (courant philosophique appliqué à la psychiatrie), et les méthodes orientales du yoga, bouddhisme et zen japonais, qui favorisent l'équilibre de la conscience.

Pour en savoir plus je vous conseille la lecture du livre de sa fille Natalia Caycédo 'Alfonso Caycédo, le parcours hors du commun du créateur de la sophrologie' aux éditions Sofrocay.


Etymologiquement, Sophrologie signifie :

SOS = équilibre PHREN = conscience LOGOS = étude

Etude de la conscience en équilibre.


La sophrologie est une discipline qui aide chacun à développer une conscience sereine au moyen d'un entrainement basé sur des techniques de relaxation et d'activation du corps et de l'esprit. Elle développe la sérénité et le mieux être. Son objectif est de dévoiler notre conscience, et de vivre, d'expérimenter le bonheur vital, le sentiment simple de se sentir vivant. C'est un pédagogie de l'existence.

L'entrainement, la répétition des pratiques, permet de dévoiler notre conscience. Nous parlons de vivance. C'est ce que nous expérimentons, ressentons, percevons lors de nos entraînements.


Suite à sa création dans les années 60, le professeur Caycédo partit de nombreuses années en Colombie, à son retour en Europe il constata que de nombreux courants inspirés de sa méthode étaient nés et enseignés. La méthode perdait de sa crédibilité et était vidée de sa substance. En 1988, il ajouta le terme Caycédien. La sophrologie Caycédienne désigne depuis, le courant originel et original de la méthode.

L'académie internationale de sophrologie Caycédienne, SOFROCAY, est la garante des écoles de sophrologie Caycédienne, de la certification des sophrologues, de leur mise à niveau, et de l'actualisation de la méthode.


Sa fille Natalia lui succède, continuant son incroyable travail, et en 2017, à l'âge de 84 ans, le professeur Caycédo décède.


Aujourd'hui la méthode comprend 3 cycles :

1/ le cycle fondamental

L'on y découvre les valeurs fondamentales de l'Homme, il comprend les degrés 1, 2 , 3 et 4. Ses pratiques permettent de découvrir notre espace intérieur, nous levons le voile de notre conscience, afin de percevoir 'comme si c'était la 1ere fois' notre corps, notre esprit, la rencontre cops-esprit et notre sentiment d'affectivité, et nos valeurs !

La méthode nous amène à vivre, ressentir, percevoir que notre 1ère valeur, c'est nous même !


2/ le cycle radical

Il mène à la découverte des valeurs radicales de l'être. Il comprend les degrés 5, 6, 7 et 8.

Nous pratiquons, expérimentons les effets du son dans tout notre être.


3/ le cycle existentiel

Il mène à la découverte des valeurs existentielles de l'être. Il comprend les degrés 9, 10, 11 et 12. Il nous permet de transporter les valeurs du Monde radical vers le Monde existentiel.


Je suis moi même formée au cycle fondamental, et je commence le cycle radical. Je ne peux pour le moment que vous partager mon expérience du cycle fondamental. J'actualiserai cet article au fur et à mesure de mes vivances.


Pour résumer ! Le sophrologue pratique la méthode originale lorsqu'il est sophrologue Caycédien, certifié par Sofrocay. Son entrainement, le fait qu'il expérimente avant tout lui même son dévoilement de conscience, lui permet d'accompagner les sophronisants dans leur espace intérieur, et de se dévoiler.


N'hésitez pas à demander à votre sophrologue son niveau de certification et son entrainement.


contact


12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout